Le Toyota RAV4 hybride Woodland Edition 2023 établit un équilibre délicat entre le fait d’être un VUS tout-terrain et un navetteur économe en carburant. Ne soyez pas trop excité ; le RAV4 Woodland Edition n’est pas prêt à affronter Moab. Au lieu de cela, il est mieux adapté aux terrains légèrement sales et aux routes pavées normales.

    J’ai découvert cela lors d’un récent court voyage à Vail, au Colorado. Mon testeur RAV4 hybride a très bien parcouru les routes montagneuses. Il a même traversé facilement un chemin de terre. Cependant, il y a eu certaines parties du voyage où le système hybride a rendu les choses faciles, mais il y a eu d’autres parties où ce n’est pas le cas.

    Le Toyota RAV4 hybride 2023 a suffisamment de puissance pour conduire en haute altitude, parfois

    Vue de coin arrière du Toyota RAV4 Woodland Edition 2023 sur une route de montagne
    Toyota RAV4 Édition Woodland 2023 | Joe Santos, MotorBiscuit

    J’ai conduit le Toyota RAV4 Hybrid jusqu’à Vail dans le passé et a été impressionné par son économie de carburant et son assistance électrique. Le moteur électrique s’occupe de la puissance à mi-régime, ce qui donne à la voiture un coup de pouce indispensable dans les pentes raides. Cependant, ce n’est que lorsque la batterie est suffisamment chargée. Lorsque la batterie a besoin de plus de puissance, le moteur à essence démarre pour la recharger et fournir de la puissance aux roues comme une voiture ordinaire.

    Cette fois-ci, le groupe motopropulseur du RAV4 hybride s’est bien comporté lors de mon ascension de la montagne, mais à un moment donné, j’ai remarqué qu’il commençait à avancer comme s’il était à bout de souffle. La haute altitude y est peut-être pour quelque chose.

    Mais lorsque j’ai regardé le compteur de puissance sur le tableau de bord, j’ai remarqué que la batterie hybride était un peu faible et que le moteur à essence faisait tout le travail. À ce moment-là, on avait l’impression que la voiture n’avait que 100 chevaux alors qu’elle boitait sur la route.

    J’étais un peu inquiet car un semi-remorque que j’avais dépassé me rattrapait lentement derrière moi. Appuyer davantage sur la pédale d’accélérateur n’a pas aidé.

    Heureusement, lorsque la voiture a franchi la montagne et commencé la descente, elle a régénéré la batterie et le moteur électrique a recommencé à l’assister. À partir de ce moment-là, monter et descendre la montagne était beaucoup plus facile.

    Le Toyota RAV4 hybride a une puissance combinée de 219 ch, mais séparément, le moteur à essence développe 176 ch. En tenant compte de l’élévation, je ne serais pas surpris si cette puissance diminuait, ce qui rendait la voiture lente.

    Qu’y a-t-il de si spécial dans le Toyota RAV4 Hybrid Woodland Edition ?

    Mis à part le groupe motopropulseur hybride, le Toyota RAV4 Hybrid Woodland Edition 2023 est la version semi-extérieur de la version XLE existante. Je dis « semi » parce que ce niveau de finition spécial se différencie des autres avec des ressorts et des amortisseurs réglés TRD, des roues en bronze de 18 pouces enveloppées de pneus tout-terrain et quelques ajustements esthétiques.

    Les améliorations extérieures comprennent des barres de toit et des garde-boue. À l’intérieur, une prise de 120 volts fournit une puissance supplémentaire dans l’espace de chargement, et un ensemble de tapis de sol frottés « Woodland Edition » offre une certaine protection.

    Sinon, il s’agit de votre RAV4 Hybrid XLE standard avec une touche de robustesse.

    Le RAV4 hybride a affiché des chiffres d’efficacité énergétique comparables

    Une vue de la roue bronze de 18 pouces du Toyota RAV4 Woodland Edition 2023
    Toyota RAV4 Édition Woodland 2023 | Joe Santos, MotorBiscuit

    Il convient de noter que par rapport aux autres niveaux de finition du Toyota RAV4 hybride 2023, l’édition Woodland est un peu touchée en termes d’économie de carburant. Selon l’EPA, le RAV4 Hybrid XLE standard peut atteindre 41 mpg en ville et 40 mpg dans des situations de conduite mixtes.

    Cependant, l’édition Woodland réduit ces chiffres à 38 et 37, respectivement. Ce n’est donc pas une énorme surprise que j’ai consommé en moyenne 36 mpg lors de mon voyage à Vail. Ce n’est pas mal, étant donné que le système ne fonctionnait qu’à moitié à certains moments.

    Veuillez noter cet article

    0 / 7

    Your page rank:

    Laisser Une Réponse